Vive la pita!

Vive la pita!

Vendredi passé, c'était mon anniversaire, et j'ai reçu un magnifique livre de cuisine. Ceux qui me connaissent savent que je suis une fan inconditionnelle de Yotam Ottolenghi, cuisinier israélien surtout connu en Grande-Bretagne.


Au petit-déjeuner, mon compagnon m'a donc offert son dernier livre de cuisine, “Jerusalem", et m'a aussitôt annoncé qu'une petite fête était prévue en soirée... Ceux qui me connaissent savent que j'aime autant être prévenue à l'avance. Surtout si c'est à moi de faire les courses, de ranger la maison, de dresser la table puis de tout cuisiner. Justement, j'étais libre toute la journée, et mon homme devait travailler... Pratique, non?

Bon. J'ignorais combien de personnes étaient invitées (Trois? Huit? Seize?) et j'ai donc cherché une recette de plat 'à partager'. Autrement dit, je voulais être sûre que tout le monde mange à sa faim. J'ai donc feuilleté mon nouveau livre de cuisine et je suis quasi tout de suite tombée sur le succès assuré: un shawarma israélien (ou shoarma). Bref, une pita. Ou döner kebab. Ceux qui me connaissent savent que j'adore le pain pita et ce type de 'comfort food'. Mais la viande doit absolument être de qualité. Ce plat consiste en un gros gigot d'agneau mariné dans onze (!) épices puis cuit au four durant 4,5 heures. Bref, jusqu'à ce que la viande tombe de l'os comme du beurre.

J'ai rapidement jeté un œil à l'horloge: il fallait se dépêcher! La bête devait être au four à 15h30 au plus tard! Après un petit tour chez mon boucher préféré et l'achat d'une douzaine de bouteilles de cava, me voilà de retour à la maison. Four allumé, épices hors du placard, et hop, le gigot est enfourné. Il ne restait plus qu'à arroser l'agneau de son jus toutes les heures. Ceux qui me connaissent savent que j'ai suffisamment de gadgets culinaires pour me faciliter ce genre de manipulations. 4 heures et demi plus tard, les premiers invités sonnaient à ma porte (alors que, femme parfaite, je pliais les caleçons de mon mari). J'ai enlevé mon tablier et revêtu mon plus joyeux sourire d'anniversaire. Bienvenue! Finalement, nous n'avons pas été si nombreux, mais il y avait suffisamment de nourriture pour une dizaine d'invités affamés. J'ai découpé l'agneau en fins morceaux que j'ai présentés sur une grande planche en bois en une très photogénique montagne (garnie de coriandre). J'ai ensuite grillé deux douzaines de pains pita et j'ai disposé de grands bols de salade, de concombre, de tomates, de rondelles d'oignon rouge et de sauce à l'ail sur la table. Je vous assure: ce dîner restera dans les annales. Les invités se léchaient les doigts sans vergogne. Les pains pita se remplissaient, se partageaient. On se servait, se resservait. Je pense même ne jamais avoir mangé d'aussi bonne pita!

Registration

Devenez membre d’Envie de plus et profitez d’offres exclusives !

Devenez membre

Donc, si vous devez aussi un jour cuisiner pour beaucoup de personnes et vous voulez être sûr(e) d'être acclamé(e), inspirez-vous de cette recette. Ne vous laissez pas effrayer par le temps de cuisson ou la quantité d'épices. Commencez à temps et suivez la recette à la lettre. C'est une vraie bombe gustative. Et ceux qui me connaissent savent que je n'exagère jamais.

Le meilleur gigot d'agneau de tous les temps
Pour beaucoup de personnes
Ingrédients
Un gigot d'agneau de 2,5 à 3 kg (désossé) – 1 c. à c. de poivre noir moulu – 1 c. à c. de clou de girofle en poudre – ½ c. à c. de cardamone en poudre – 1 c. à c. de graines de fenouil moulues – 1 c. à c. de cumin en poudre – 1 c. à c. de cannelle en poudre – 1 c. à s. de noix de muscade râpée – 1 c. à s. de paprika en poudre – 1 c. à s. de sumac (épice marocaine, vous pouvez éventuellement vous en passer) – 1 c. à c. de sel – 25 g de gingembre fraîchement râpé – 3 gousses d'ail pressées – 40 g de coriandre – 60 ml de jus de citron frais – 1 dl d'huile d'arachide
Préparation
Mélangez les épices avec le gingembre, l'ail, la coriandre finement hachée, le jus de citron et l'huile d'arachide. À l'aide d'un couteau de cuisine, faites partout dans le gigot de fines entailles de 1,5 cm de profondeur. Disposez l'agneau dans une grande lèchefrite et frottez-le avec le mélange d'épices. Faites bien pénétrer dans la viande en massant. Cuisez le gigot 4 heures et demi dans un four préchauffé à 170°C. Versez-y un verre d'eau bouillante après 30 minutes. Après une heure, recouvrez le gigot de papier aluminium. Arrosez la viande de jus de cuisson toutes les heures (utilisez une grande cuillère) et recouvrez chaque fois de papier aluminium. Laissez ensuite reposer minimum un quart d'heure puis découpez en fins morceaux. Servez avec des pains pita, de la salade, du concombre, des tomates, des rondelles d'oignons et de la sauce à l'ail.

Jessica

Experte de cuisiner & manger
Jessica

Découvrez les blogs de Jessica

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.

Aimez, partagez et donnez votre avis sur ce que vous appréciez et appréciez moins via Envie de plus