Comment donner une seconde vie à ses vêtements ?

Maison
20/01/2022

Saviez-vous que l’on ne porte que 20 % de sa garde-robe 80 % de son temps ? Cela signifie qu’on ne se sert pas de la majorité de nos vêtements et que l’on pourrait en conserver qu’un cinquième sans que cela nous manque. Les vêtements que vous portez ont une bonne raison d’être dans votre garde-robe, mais pour les autres ? À quoi bon garder des vêtements que vous ne portez pas ?

 

Impact de l’industrie textile sur l’environnement

L’industrie textile est le troisième secteur le plus consommateur d’eau dans le monde après la culture du blé et du riz. La production de textile utilise 4% de l’eau potable disponible dans le monde.*. La fast fashion a pour but de créer constamment de nouvelles collections, ce qui accentue le cercle vicieux de la surconsommation. Ce phénomène accentue le réchauffement climatique et la pollution. Des millions de vêtements sont jetés chaque année. C'est pour cela qu'il est important d’adapter nos modes de consommation en donnant notamment une seconde vie à nos vieux vêtements. Pour revaloriser ce que nous possédons, nous pouvons appliquer la règle des 3R : Réduire, Réutiliser, Recycler.  

 

Faites le tri dans vos placards

Paradoxalement, c’est quand on accumule les vêtements qu’on en achète en continu. Trier ses placards permet de faire l’état des lieux de ce qu’on possède et de porter avec plaisir ce qu’on avait oublié. Avant de se réinventer, commencez par tout sortir des placards, commodes, armoires puis rassemblez vos affaires au même endroit. Ajoutez également vos sous-vêtements, chaussettes, pyjamas, collants, sacs, chaussures. Classez ensuite les vêtements en sous-catégories et formant des piles. Prenez en main chaque vêtement et essayez-les uns à uns. L’astuce est de commencer par les vêtements hors saison. Dans la mesure où les vêtements hors saison ne sont pas nécessaires sur-le-champ, il est plus facile de savoir si vous souhaitez les garder réellement ou non. Pour vous aider dans votre décision voici une liste de questions : Avez-vous porté ce vêtement au cours des 12 derniers mois ? Est-ce que cela correspond à votre style vestimentaire ? Est-ce que ce vêtement est à votre taille ? Est-il confortable ? Est-ce un vêtement modulable que vous pouvez combiner facilement avec d’autres de vos vêtements ? Est-il en bon état ? A-t-il une valeur sentimentale ? Pouvez-vous le porter pendant la saison à venir ? Est-ce que vous le possédez en plusieurs exemplaires ? Est-il facile à entretenir ?

 

Classez-les par piles

Pile 1 : à garder

Gardez les vêtements qui vous embellissent, que vous aimez porter, dans lesquels vous vous sentez bien. Conservez aussi les vêtements qui correspondent à votre style de vie (travail, vie sociale, loisir, sport). Adaptez votre garde- robe à votre mode de vie.

Pile 2 : à vendre/donner”

Il s’agit des vêtements que vous ne mettez jamais, ou que vous ne portez jamais en public, ou qui vous font sentir mal à l’aise physiquement. Autrement dit, les vêtements toujours en bon état, mais pas sur vous. Donnez-leur une seconde vie.

Pile 3 : “à jeter”

Jetez les pièces qui ne peuvent plus être rattrapées (vêtement troué, taché). Si vous pouvez les recycler ou leur trouver un autre usage, c’est mieux, mais gardez les seulement si vous avez un vrai second usage pour eux.

 

Réparer vos vêtements

Plutôt que de racheter une paire de chaussettes, enfiler un fil dans le chas d’une aiguille pour recoudre les trous. Même logique pour les coudes fatigués sur lesquels il est facile d’apposer un patch en daim ou en coton. Pour vos jeans troués, placez un morceau de tissu supplémentaire en renfort à l’intérieur au point “zig-zag”. Les tutos vidéos sont vos amis !

 

Vendez vos articles

Aujourd’hui il est très facile de vendre ses vêtements en ligne. Sur les réseaux sociaux ou sur des applications dédiées, prenez en photo l’article souhaité et proposez un prix. Une fois la transaction effectuée, envoyez votre produit par courrier. Si vous n’avez pas le temps de vous en occuper, optez pour le dépôt-vente. Le concept : on dépose ses vêtements dans une friperie qui les revend à notre place et nous reverse une partie de l'argent récolté. Renseignez-vous auprès des friperies de votre commune pour savoir si elles proposent ce genre de services et comment procéder pour l’apport des vêtements.

 

Faites des dons

En ce qui concerne, les vêtements abîmés, vous pourrez retrouver dans votre ville des bacs à vêtements qui recyclent et savent comment s'occuper de vos anciens vêtements. Il y existe plus de 44 000 points de dépôt* partout en France métropolitaine. Certaines marques présentent désormais des bornes de collecte au sein même de leurs boutiques. Vous pouvez aussi faire le choix de faire des dons à des associations. De nombreuses associations récupèrent des vêtements pour les donner à des personnes démunies. Attention, ces vêtements (linge de maison, chaussures, accessoires) peuvent être très abîmés mais doivent être secs et propres, les paires de chaussures et chaussettes associées, dans un sac fermé. En plus de vider votre dressing vous ferez une bonne action. 

 

Prêt(e)s à franchir le pas ?

Sources* :