Diminuer le gaspillage alimentaire et faire des économies: mode d'emploi

Maison
15/11/2022

Votre liste de course OFFERTE

Téléchargez-là en cliquant ici 

 

Vous voyez votre ticket de caisse augmenter de plus en plus à mesure que vous faites vos courses ? Alors il est temps de remettre à plat vos habitudes de consommation pour vous permettre de faire des économies.


Réduire sa consommation de viande, se fixer un budget hebdomadaire, privilégier les produits de saison sont autant de bonnes façons pour baisser les dépenses tout en améliorant la qualité de vos produits. Passons tout ça en revue.


ÉTAPE 1 : Anticipez vos repas pour la semaine


Le meilleur moyen pour éviter la solution de facilité que sont les plats préparés, c’est d’anticiper les menus pour la semaine. Pour cela, posez-vous un moment et demandez-vous ce que vous voudriez manger dans les jours à venir : du poisson ? De la viande ? Des légumes ? Puis faites une petite inspection de vos placards, du frigo et du congélateur. Vous avez peut-être déjà une partie des ingrédients ! Une fois la vérification terminée, c’est le moment de dresser l'indétrônable liste de courses.


ÉTAPE 2 : Adaptez vos menus à la saison


Mais avant de vous occuper de la liste de vos futurs achats, il est utile de rappeler que même si on trouve des tomates en plein hiver, c’est avant-tout un fruit d'été. Il faut donc en importer et forcément cela fait augmenter les prix. Alors, rien ne vaut les produits de saison !

À chaque période ses fruits & légumes : 

  • l'automne avec les cucurbitacés (citrouilles, potimarrons etc) et les pommes ;

  • l’hiver avec les oranges et les carottes ;

  • le printemps avec les asperges, les poivrons et les pêches ;

  • l’été avec les melons, les pommes de terre et les courgettes.


ÉTAPE 3 : moins de viande et plus de poisson (mais toujours de saison)


 

Un bon moyen pour baisser la note est de réduire la consommation de viande pour privilégier la qualité au lieu de la quantité. Et pour compenser, vous pouvez augmenter votre consommation de poissons et fruits de mer qui sont riches en vitamines et minéraux.

De plus, selon les saisons vous pouvez aussi varier les plats de fruits de mer : 

  • hiver avec les bigorneaux, les coquilles Saint-Jacques et les huîtres ;

  • printemps avec des langoustes, tourteau et bulot ;

  • été avec les gambas, moules et crevettes ;

  • automne avec le homard, les oursins ou les sèches.

ÉTAPE 4 : dressez votre liste de courses


Vous êtes fin prêt pour préparer votre liste de courses. Pour être sûr de ne rien oublier et éviter de faire des aller-retour entre les rayons, classez vos produits suivant l’ordre des rayons dans les supermarchés :

  1. Boissons (eau, jus de fruits etc)

  2. Conserves, condiments, huiles et farine

  3. Lait et oeufs (avec la crème fraîche et le beurre)

  4. Produits frais (yaourts et fromages)

  5. Charcuterie et boucherie

  6. Poissons et fruits de mer

  7. Fruits & légumes frais

  8. Surgelés


Ainsi, vous gagnerez du temps et éviterez la tentation en passant devant certains rayons un peu trop aguicheurs.


💡Pour aller plus loin : 

Ne partez pas faire vos courses le ventre vide. En effet, entre les odeurs des pâtisseries, des traiteurs et les emballages attrayants, vous avez toutes les chances de vous laisser tenter à acheter un “petit quelque chose” pour calmer votre faim.


ÉTAPE 5 : quel budget ?

Ça peut paraître paradoxal, mais limiter votre budget au strict nécessaire, c’est le meilleur moyen pour créer de la frustration au moment de faire les courses. Donc estimez votre budget à la hausse avec une marge de manœuvre. Comme ça, pas de mauvaises surprises si la note s’avère plus élevée que prévu et si vous décidez de vous faire un achat plaisir par exemple.


ÉTAPE 6 : conservation et rangement

 

Vient le moment de ranger vos courses. Dans le réfrigérateur, le froid n’est pas réparti de façon homogène et selon vos aliments, vous devrez les ranger à des niveaux différents :

  • Zone la plus froide en bas : viandes crues, poissons, charcuterie, salade en sachet et les pâtisseries fraîches ;

  • Zone fraîche aux étages supérieurs : légumes, viandes et poissons cuits, laitages, desserts et fromages ;

  • Bac à légumes pour les légumes frais et fromages en cours d’affinage ;

  • La Porte avec beurre, lait, jus de fruits entamés, confitures et sauces en pot.



 BONUS : Utilisez les offres cashback et les bons de réduction

Pour réduire la note en caisse, vous pouvez utiliser 2 moyens simples et rapides qui peuvent vraiment faire la différence : 

  • Les bons de réductions : il existe sur internet des dizaines de sites spécialisés qui vous proposent d’imprimer (ou de télécharger un code-barre) offrant une remise sur un produit.

  • Le cashback : ce moyen à le vent en poupe grâce à ses remises intéressantes pour le consommateur. Il suffit de sélectionner le ou les produits éligibles sur le site de votre choix, puis d’envoyer comme preuve d’achat votre ticket de caisse (via une photo ou un scan par exemple). Vous êtes ensuite crédités de la somme soit sur un compte dédié, soit directement sur votre compte bancaire. Pratique !


💡Pour aller plus loin :
Envie de Plus intègre des offres de remboursement et des réductions sur des dizaines de produits du quotidien. Découvrez toutes les offres du moment juste ici ! 




En suivant ces conseils étape après étape, vous verrez que votre budget alimentaire baissera, tout en conservant (voir augmentant) la qualité des produits que vous consommez. N’hésitez pas à partager autour de vous ces bonnes pratiques qui vous aident au quotidien.


 

Découvrez nos articles ci-dessous

<Enter your text here>