Qu'est-ce que l'upcycling ?

Famille
18/01/2022

Rien ne se crée, tout se transforme… A l’heure des soldes et de la surconsommation, difficile de s’y retrouver pour adopter le zéro déchet. Pourquoi ne pas vous mettre à la couture et essayer l’upcycling ? Ainsi, une jupe peut devenir un sac à main quand une vieille nappe peut se transformer en éponge et une valise en table de nuit ! Mais en quoi ce phénomène est-il si différent du recyclage et pourquoi est-ce une solution vertueuse ?

 

Définition de l’upcycling

Pour consommer de manière responsable et avoir un impact positif sur l’environnement, les innovations ne manquent pas. L’upcycling consiste à utiliser des objets et des matériaux destinés à être jetés pour les réintroduire dans la chaîne de consommation et leur donner une seconde vie. Cette action de recyclage s’insère dans une volonté plus large de développement durable et d’économie circulaire. Cette expression anglo-saxonne attribuée à l’architecte William McDonough et au chimiste Michael Braungart, qui l’ont détaillé dans leur livre Cradle to Cradle: Remaking the Way We Make Things (2002).

 

Origine de l’upcycling

Il fait son apparition dans les années 1990 en Allemagne. C’est Reiner Pilz, ingénieur et mécanicien de formation qui évoque le terme pour la première fois en s'affligeant de la gestion des déchets dans son pays. Selon lui, soit on fait du recyclage pour proposer des biens à faible valeur ajoutée, soit on détruit purement et simplement les déchets sans réfléchir aux différentes possibilités de revalorisation. Bien que précurseur du terme « upcycling », dans la pratique, ce sont les pays en voie de développement qui ont le mérite d’avoir développé le concept. Principalement par manque de moyen, la récupération y est une véritable nécessité pour maximiser l’utilité des objets du quotidien et allonger au maximum le cycle de vie des produits.

 

L’importance de l'upcycling

Chaque année, des millions de tonnes de textiles sont perdues lors de la production de tissus et de vêtements, avant même que ces derniers ne soient vendus. On estime à près de 15% la part des matières textiles perdues pendant la découpe , gaspillée dans les chutes ou les fins de rouleaux*. Le gaspillage des tissus est aussi une perte de ressources naturelles et humaines qui ont été mobilisées pour fabriquer les tissus et vêtements. Le phénomène de l’upcycling, qui concerne surtout les domaines tels que le textile, la décoration, le design ou encore la joaillerie, fait de plus en plus d’adeptes en France.

 

Transformez vos vieux pantalons

Vous avez dans votre placard un pantalon que vous ne portez plus ? Réutilisez son tissu pour créer une pochette. Pensez également à utiliser vos vieux jeans : il s’agit sans doute des vêtements les plus faciles à recycler en sac ou en coussin. La toile est robuste ce qui les rend parfaitement adaptés à ce type de transformation, les possibilités sont quasiment infinie. Il est tout à fait possible de les reconvertir en robe ou encore en jupe : en réalisant des assemblages qui vous permettront de jouer sur les couleurs et les textures, vous obtiendrez forcément un résultat unique. Il y a mille façons d’exprimer sa créativité !


De robes à jupes

Les robes, en particulier lorsqu’elles sont assez amples sont relativement faciles à transformer en jupe à taille élastiquée. Après avoir coupé le bas de la robe à la hauteur souhaitée, vous pouvez le froncer et y fixer un élastique large pour faire office de ceinture : le tour est joué !



Un t-shirt, mille possibilités

Les vieux tee-shirts peuvent être réutilisés tels quel pour servir de blouse de protection lorsque vous réaliserez vos prochains travaux de peinture. Ils peuvent aussi servir de blouses pour les travaux créatifs des enfants. Les chemises sont formidables pour cet usage. Autre possibilité : couper les manches et coudre les pans de l’ouverture du bas ensemble, pour créer un sac réutilisable pour les courses. Encore plus simple et pratique, faites des culottes, des bandeaux ou des chouchous ! Ce sont des réalisations rapides qui sont très peu gourmandes en tissu et accessibles même aux débutantes. Le point zig-zag de votre machine est en général suffisant et ajouter un élastique à votre convenance.


Customiser vos vêtements

En récupérant des vieux boutons de chemises, des chutes de tissus, des rubans vous pouvez donner du peps à une tenue en accessoirisant vos chapeaux, vestes et même vos jeans ! Vos pyjamas en flanelle peuvent devenir de jolis foulards. Pensez-y la prochaine fois que vous ferez un cadeau, une pièce unique et faite par vos soins sera toujours plus personnelle qu’une pièce de prêt à porter. Intéressez-vous à la mode éthique et responsable, achetez seconde main et amusez-vous en créant vos propres tenues !


Sources* :