Les 7 règles d'or d'une valise écolo

Famille
16/07/2021

Nos conseils pour une valise écolo réussie !

Nous le savons, partir en vacances n’est pas sans conséquences pour l’environnement. Mais en privilégiant les voyages locaux et en empruntant des transports verts nous avons tous le pouvoir d’agir pour limiter notre impact. Et pourquoi ne pas aller encore un peu plus loin et adopter une valise éco-responsable ? Quand il s’agit de la planète, chaque petit geste compte.

En famille, en solo ou en duo, découvrez nos astuces pour une valise écolo !

#1 Anticipez et organisez

Vous n’avez pas la possibilité de voyager en train ? Limitez votre impact sur le climat en adoptant une valise minimaliste ! Que ce soit en voiture ou en avion, plus elle est lourde, plus le moteur consomme de carburant.

La règle d’or pour une valise légère est d’organiser et d’anticiper. Pour éviter le stress du jour J-1, commencez la préparation de vos bagages une petite semaine avant le départ. Proposez si possible aux autres membres de la famille de préparer leur pile de vêtements en les sélectionnant en fonction du type de vacances ou des activités que vous avez planifiées. Maillots de bain, chaussures de marche, peut-être pas besoin des deux ? Si oui, tentez de limiter les quantités. Même si vous n’atteignez pas encore le 100% écolo ou le poids idéal de vos bagages, votre charge mentale en sera allégée.

#2 Choisissez votre valise

Éviter de consommer reste la meilleure façon d’alléger son empreinte carbone !
Il est vrai que vos bagages ne sont peut-être plus au top de la mode mais ils se ferment, roulent et sont étanches ? Alors réutilisez-les. Ils ont besoin d’une petite remise en état ? De plus en plus de sites spécialisés et de marques proposent la réparation des valises cassées.

Pourquoi pas emprunter ou acheter ses valises en seconde main ? Vous ferez un geste pour la planète et votre porte-monnaie.

Si vous avez vraiment besoin d’investir dans du neuf, privilégiez le Made in France et les marques qui utilisent des matériaux éco-responsables pour la fabrication de leurs produits.

# 3 Limitez le nombre et le poids

Connaissez-vous le piège du “au cas où” qui se termine la plupart du temps en une pile de vêtements qui ne quittent jamais la valise. La solution ? Optez pour une valise plus petite. Pas besoin de prendre des vêtements de rechange pour chaque jour; un pantalon, une jupe ou un pull peuvent être portés plusieurs fois, même par les enfants. Prévoyez en revanche un peu plus de hauts et de sous-vêtements. Pareil pour les chaussures, une seule paire de tongs et des tennis ou baskets feront généralement l’affaire.

Si vous voyagez en avion, relevez le défi du bagage en cabine à la place des bagages en soute.

# 4 Composez votre trousse de toilette verte

Même principe que pour la valise, plus nous avons de place, plus nous sommes tentés de la remplir.
Dans le but de réduire la taille de votre trousse et par la même occasion les déchets en plastique, munissez-vous par exemple d’une brosse à cheveux en bois, d’oriculi ou nettoyeurs d’oreilles écologiques ou encore de lingettes démaquillantes réutilisables. Là encore, adaptez votre trousse en fonction de la destination et des activités prévues.

Vous souhaitez tout de même prendre de quoi vous chouchouter dans votre lieu de villégiature ? Remplissez plutôt des petits pots ou des bouteilles d’échantillons vides et laissez le gros contenant à la maison. Sinon pensez aux produits multifonctionnels, aussi efficaces pour votre peau que pour l’environnement.
Si vous séjournez à l'hôtel, une bonne préparation vous permettra également de ne pas vous servir des mini-produits mis à votre disposition.

# 5 Et les jouets dans tout ça ?

Sensibilisez aussi les petits aux voyages verts ! Expliquez-leur pourquoi nous voyageons en train, pourquoi nous faisons un effort sur le poids de la valise. Et que cela a aussi un impact sur les jouets que l’on apporte. Laissez-les préparer un petit sac à dos dans lequel ils pourront mettre 2 ou 3 petits jouets, pas plus, et dont ils devront prendre soin eux-mêmes. Par la même occasion, vous les responsabilisez et les encouragez à avoir eux aussi une action positive pour la planète.

N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre hébergeur avant le départ. Ils sont de plus en plus nombreux à proposer des services kid friendly et en fonction du logement il n’est pas rare de trouver quelques jouets, jeux de société, livres voire une salle de jeu.

# 6 En route !

Si vous voyagez en train ou en avion, pas besoin d’imprimer vos billets, ils sont souvent disponibles sur smartphone.
Plutôt que d’acheter des paquets de biscuits préemballés, des bouteilles d’eau ou de soda et des sandwichs sur la route, préparez votre pique-nique et des petits encas maison pour vous et vos enfants. Privilégiez les gourdes (il en existe même avec filtre intégré) aux bouteilles en plastique, les couverts réutilisables aux jetables. Évitez d’utiliser du film plastique mais mettez vos sandwichs maisons dans des boîtes repas et un sac en tissu réutilisable que vous pourrez ensuite aussi utiliser pour faire les courses sur votre lieu de vacances.

# 7 Sur place, gardez vos bonnes habitudes

Vous faites déjà vos courses zéro déchet, locales et bio à la maison ? Ne changez rien en vacances ! Flânez sur les marchés pour déguster des produits locaux et de saison, voyez s’il y a des magasins de vrac ou bio dans le coin. Et attention au piège des souvenirs. Si jamais il vous reste un peu de place dans votre valise verte... là aussi, optez pour le local et l’artisanat pour faire plaisir à vos proches.

Et vous, quelles sont vos astuces pour une valise verte ?
Ne manquez aucun conseil pour vous et votre famille et faites des économies avec nos coupons de réduction !

De bonnes nouvelles pour le congé paternité ! 

Les papas ou co-parents aussi ont droit à leur moment privilégié avec leur enfant. Et repenser la durée du congé paternité représente déjà, pour les hommes comme pour les femmes, un premier pas vers la parité, et ça n’est que le début !

Le congé paternité, où en est-on en Belgique ?

À titre comparatif, faisons tout d’abord un rapide rappel du congé maternité en Belgique ! En principe, il peut durer jusqu’à 15 semaines en comprenant les semaines de congé prénatal et postnatal, c’est selon l’envie de la maman. Seules 1 semaine avant l'accouchement et 9 après sont obligatoires. Pendant tout son congé, la maman touche une indemnité correspondant à un pourcentage de son salaire.

Mais pour les papas, nous n’en sommes pas encore là ! Jusqu’au 1er janvier 2021, ils ne disposaient que de 10 jours de congé paternité et de naissance. Mais ce chiffre a été revu à la hausse pour passer à 15 jours. Cela reste considérablement inférieur à la durée du congé maternité mais il y a du mieux ! Et bonne nouvelle : en janvier 2023, ce ne sera plus 15 mais bien 20 jours de congés octroyés aux papas. De quoi espérer arriver petit à petit à la parfaite parité !

Notre voisine scandinave, la Suède, a quant à elle le modèle européen le plus généreux et équitable en proposant jusqu’à 16 mois de congés indemnisés pour les deux parents, dont 60 jours obligatoires pour chacun d’eux.

Le saviez-vous ?

  • La Suède est le premier pays en Europe à avoir instauré un congé tant pour les mamans que pour les papas en 1974 !
  • En Finlande, dès l’automne 2021, les papas auront aussi le droit, comme les mamans, à 7 mois de congés indemnisés après la naissance de leur enfant. Ils n’en disposent que de 2 pour le moment contre 4 pour les mamans.
  • Il existe aussi une loi en Europe qui permet de donner un congé parental supplémentaire de 4 mois à chacun des parents. Même s’il est moins bien rémunéré que les congés maternité et paternité, il laisse plus de temps aux parents pour s’occuper de leur bout de choux en bas âge, et ça, ça n’a pas de prix !

Et d’ici l’été 2022, tous les membres de l’Union Européenne devront mettre en place un congé paternité d’au moins 10 jours !

Et dans le monde ?

La situation est très disparate ! Et oui, tous les pays ne sont pas encore logés à la même enseigne : par exemple, les États-Unis ou même l’Allemagne ne disposent d’aucune politique en matière de congé maternité ou paternité. Alors que la Corée du Sud a le système de congé paternité le plus généreux au monde avec 53 semaines pour les papas ! La raison ? Le pays veut enrayer le déclin de son taux de natalité.

Le congé paternité, un pas vers la parité

Normaliser le congé paternité, le reconnaître et l’allonger petit à petit a beaucoup plus de bienfaits qu’on ne le croit !

  • Prendre un congé paternité incite les hommes à assumer de manière plus équitable leurs responsabilités familiales. Les femmes ont une épaule sur laquelle s’appuyer davantage !
  • C’est un moyen efficace de réduire progressivement les inégalités salariales entre hommes et femmes. Ce droit à un congé pour la naissance d’un enfant est toujours considéré comme fondamental pour les mamans, mais pas pour les papas. Espérons que dans un futur proche, la marche entamée se poursuive pour que les femmes ne soient plus systématiquement les seules à s’arrêter de travailler pour prendre un congé !

Le saviez-vous ? Selon l’OCDE, seuls 4% des papas demandent un congé lorsqu’il est payé un tiers du SMIC.

  • Cela permet de briser petit à petit les stéréotypes de genres profondément ancrés dans nos sociétés car oui, il n’y a pas que les femmes qui savent et doivent s’occuper d’un bébé !
  • Cela permet de créer du lien entre le parent et l’enfant. Et pour son équilibre, c’est plus que bénéfique !