7 gestes simples pour aider les abeilles

Citoyen·ne·s en action
1/06/2021

7 gestes simples pour aider les abeilles


Les abeilles sont à la base de la reproduction des plantes et des fleurs, et donc de l’alimentation humaine. Or partout dans le monde, leur population décline. Voici quelques gestes pour aider ces travailleuses infatigables dans leur mission pour le bien commun. Voici quelques gestes à adopter, du plus simple au plus compliqué !

Selon Greenpeace, 75 % de la production mondiale de nourriture dépend des insectes pollinisateurs. Tout simplement parce que 60 et 90 % des plantes sauvages ont besoin d’insectes pollinisateurs pour se reproduire. Or sous l’effet des pesticides, les populations d’abeilles domestiques ont chuté de 25 % entre 1985 et 2005 en Europe.

Le saviez-vous ? La pollinisation permet la reproduction des plantes. Elle est vitale pour les trois quarts des cultures agricoles mondiales, donc pour nourrir l'humanité.

#1 Laisser l’herbe pousser

Les abeilles aiment les fleurs dites « indésirables » : les pissenlits, les coquelicots ou encore la pâquerette. Or si vous tondez l’herbe trop souvent, vous ne leur laisserez pas le temps de pousser. En laissant faire la nature, vous pratiquez sans le savoir le « jardinage raisonné » !

Le saviez-vous ? Les herbes hautes permettent aux abeilles de se reposer ou de s’installer.

#2 Faire pousser des plantes mellifères

Les abeilles ont leurs pêchés mignons : bleuet, dahlia, cosmos, lavande, marguerite, myosotis ou thym. De mai à juin, une fois les gelées passées, plantez ces fleurs riches en nectar (nectarifères) et en pollen (pollinifères).

Le saviez-vous ? L’Association Agir pour l’environnement a lancé l’expression «Zones de Bzzz », pour inciter chacun à créer un espace plein de fleurs nectarifères et pollinifères sans pesticide chimique.

Le saviez-vous ? Sur les 100 espèces végétales cultivées fournissant 90 % de l'alimentation mondiale, 71 sont pollinisées par les abeilles.

#3 Consommer du miel local

En soutenant une production locale, vous aidez les apiculteurs à protéger les abeilles et leur habitat. Bonne nouvelle, le confinement a créé un vrai engouement pour le miel local. Par exemple, la Coopérative des Apiculteurs Gascons vendait 1800 pots en mars 2019, contre 2200 en mars 2020 et 4350 en avril 2020 ! Vous aussi, découvrez l’apiculteur le plus proche de chez vous sur acheteralasource.com ou apimelis.fr.

Le saviez-vous ? Chaque jour, une abeille consomme entre 3 et 4 milligrammes de pollen.

 En 2019, on comptait 3 340 apiculteurs en Belgique.

#4 Installer un nichoir

Seules les abeilles « domestiques » vivent dans une ruche. Or, 80 % de la pollinisation des plantes à fleurs est faite par des abeilles solitaires. Et elles ont besoin d’un coup de pouce pour passer l’hiver.

Le saviez-vous ? Pour polliniser un hectare de pommiers ou d’amandiers, il faut seulement une centaine d’abeilles solitaires (ou «osmies» ) contre des dizaines de milliers d’abeilles domestiques.

#5 Repérer les frelons asiatiques

Arrivés en Europe à partir de 2004, il suffit de 10 frelons asiatiques pour détruire une ruche entière. Car contrairement aux abeilles, les frelons se nourrissent de la chair des insectes. Alors au printemps, repérez leurs ruches, en forme de gros cylindres couleur sable, et appelez votre mairie.

Le saviez-vous ? Le frelon asiatique a un corps noir et des pattes jaunes, alors que le frelon commun a une tête et des pattes rouges.

#6 Parler des abeilles avec vos enfants

Peut-être l’exercice le plus important : apprenez à vos enfants à aimer les abeilles en leur faisant visiter des ruches, en leur faisant goûter du miel local dès le plus jeune âge, et en leur expliquant à votre tour ce qu’elles nous apportent.

Le saviez-vous ? Les abeilles mâles, ou faux bourdons, ne peuvent ni piquer ni récolter de nectar ou de pollen.

#7 Consommer des aliments biologiques

Bien que plus coûteux, diminuer les produits contenant des pesticides est la solution la plus efficace pour protéger les abeilles. En effet, les pesticides perturbent leur croissance, augmentent leur taux de malformation, et perturbent leur comportement de butinage en déréglant leur système de navigation ou leur capacité à reconnaître les nids et les fleurs.

MEDIFLOR®, engagé pour la protection des abeilles

Le Laboratoire MEDIFLOR® se mobilise pour la protection de la biodiversité et des ressources naturelles, notamment au travers de sa marque Oropolis®. Ainsi, 550 000 m² de fleurs ont été plantées en 2020 pour apporter nectar et pollen aux abeilles, en partenariat avec l'association Liens d'Abeilles.

Avec ces quelques gestes, vous pouvez aider les abeilles de votre environnement proche, et lutter à votre échelle contre leur déclin dans le monde entier.

Vous souhaitez plus de solutions concrètes ? Voici les secteurs où vous pouvez avoir un impact facilement !

  • Planète
  • Solidarité
  • Egalité & Inclusion