7 sports insolites à faire à la plage

Bien-être
12/07/2022

Lassé(e)s des classiques châteaux de sable ou parties de raquette ? Découvrez des sports de plage à faire seul(e), en famille ou entre amis.

Avec la saison estivale et les grandes vacances, rien de tel que d’étendre serviette et parasol pour profiter de la mer. Mais si vous voulez sortir des sentiers battus et passer la journée autrement, voici une liste de 7 sports d’eau et de plage, accessibles à tous et à ne pas manquer si vous recherchez de nouvelles expériences.

#1 - Le tout public : Turnball

Si son nom vous est très certainement inconnu, son ancêtre lui, vous parlera peut-être plus : le jokari. Le Turnball est la version modernisée reprenant les mêmes principes, à savoir un socle avec une tige au centre, puis à son extrémité un élastique auquel est attaché une boule en caoutchouc. Mais le Turnball (aussi appelé Speedball) se démarque par sa tige extensible, s’adaptant à tous types de joueurs, jeunes comme adultes. Parfait pour faire travailler la motricité et les réflexes, tout en s’amusant en famille, il se joue avec des raquettes entre 2 à 4 joueurs.

🔎 Pour aller plus loin :
Vous pouvez le pratiquer de 3 façons différentes :
En solo, le but étant de réaliser le plus de frappes en variant les mouvements (main droite seule, main gauche seule, revers du coup droit et en alternant les 2 mains)
En 1 contre 1, le mode de jeu simple
En 2 contre 2, soit “en double”, les règles sont les mêmes qu’en jeu simple, à la différence que chaque équipe frappe la balle chacune leur tour.

#2- Le collectif : beach rugby

À l’instar du beach volley qui comme son nom l’indique se joue sur la plage et pieds nus; le beach rugby demande un peu plus de place et de joueurs. Pour pratiquer ce sport collectif, vous devez avoir 10 joueurs répartis en 2 équipes de 5. Tracez sur le sable un terrain d'environ 40 mètres de long et 35 mètres de large.
En revanche il n'y a ni touche, ni mêlée, ni transformation, ni coup de pied de pénalité comme au rugby classique.
Ce sport de plage est tout indiqué si vous souhaitez faire une activité physique courte (les matchs durent en moyenne 15 minutes), mais intense !

#3 - Le populaire : beach soccer

Intégré à la FIFA depuis 2005, le beach soccer commence à porter ses lettres de noblesse et des compétitions internationales ont même lieu.
Comme pour le beach rugby, 2 équipes de 5 joueurs s’affrontent sur du sable, pieds nus, pour des matchs d’environ 12 minutes. Tout l’intérêt de ce sport de plage consiste en la possibilité de faire des figures pour tenter d’envoyer le ballon dans les filets, sans risquer de se blesser.

🔎 Pour aller plus loin :

De plus en plus de villes et stations balnéaires aménagent des espaces sur leur littoral avec des terrains de beach soccer accessibles gratuitement. Renseignez-vous auprès des services municipaux ou d’offices du tourisme pour connaître les modalités d’accès.

#4 - Le renouveau : frisbee ultimate

Vous connaissez très certainement le frisbee qui est un classique des sports de plage, mais connaissez-vous le frisbee ultimate (ou “ultime-passe” en français) ? Il s’agit de la version collective du jeu de disque. Si le frisbee reste le même, vous êtes à 5 joueurs contre 5. Dans un terrain tracé dans le sable, délimitez une zone de but adverse. L’objectif est de faire des passes entre les joueurs de la même équipe jusqu’à atteindre l’espace adverse, sans que les concurrents ne s’en emparent.

🔎 Pour aller plus loin :
Vous avez le béguin pour l’ultimate-frisbee ? Alors pourquoi ne pas se rapprocher de la FFFD (Fédération Française de Flying Disc) ? De nombreux clubs licenciés sont implantés partout sur le territoire et accueillent avec plaisir les curieux et les intéressés.

#5 - L'émergent : longe-côte

Cette activité nautique est également appelée marche aquatique. Il s’agit d’une discipline sportive consistant à marcher en mer avec une hauteur d’eau en dessous du diaphragme. Apparu au milieu des années 2000 à Dunkerque, le longe-côte permet de renforcer le système cardio-vasculaire, sollicite l’ensemble des muscles et contribue à améliorer la circulation sanguine.
Il est recommandé d’être entouré par un groupe et un organisateur qui aura préalablement organisé le parcours pour éviter toute mauvaise surprise.

🔎 Pour aller plus loin :
Le longe-côte bien qu’étant encadré, ne vous dispense pas de mesures de sécurité : emportez une gilet ou une bouée de sauvetage en cas de perte d’équilibre. Et surtout, si le temps (météo, marée et vent) ne jouent pas en votre faveur, inutile de vous mettre en danger et reportez à plus tard.

#6 - L’inattendu : le canoë-kayak

Faire du canoë-kayak en mer ? Tout-à-fait. Si l’on connaît plus volontiers le canoë d’eau vive et d’eau calme consistant à naviguer sur les rivières et fleuves, il existe une troisième variante, celle en mer. Vous pourrez naviguer en mer, en estuaires ou dans certains fleuves, selon la météo et les courants qui peuvent exiger plus d’effort physique.
Privilégiez des excursions en groupe via des clubs ou des associations, pour bénéficier d’un encadrement professionnel et du savoir-faire pour apprécier au mieux cette activité nautique.

🔎 Pour aller plus loin :
On ne part pas en canoë-kayak sur un coup de tête ! Préparez votre plan de navigation à l’avance dans lequel vous aurez préalablement repéré les abris possibles, les distances et le temps estimé pour votre sortie. Et si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à vous tourner vers un centre nautique, une capitainerie ou un poste de secours.

#7 - L’accessible : le stand-up paddle

Le paddle est un dérivé du surf, mais accessible au plus grand nombre. Pour cela, vous avez besoin d’une planche adaptée à votre taille, une pagaie et vous voilà prêt à vous lancer. Sachez qu’il n’existe pas à proprement parler de cours. L’instructeur fera un rappel des consignes de sécurité, mais une fois à l’eau vous apprendrez à votre rythme (et après avoir bu quelque fois la tasse). L’avantage du stand-up paddle, c’est qu’il développe votre agilité, fait travailler les bras, abdos, fessiers et cuisses.

🔎 Pour aller plus loin :
Si vous n’avez pas encore pratiqué cette activité nautique, n’investissez pas dès le départ dans de l’équipement. Il existe des clubs un peu partout en France qui proposent la location de matériel à un coût relativement faible.


Avec ces sports de plage et d’eau pour toute la famille, vous ne risquez pas de vous ennuyer. Si vous préférez revenir à des classiques du genre, rien de tel qu’un bon vieux frisbee ou un cerf volant pour passer aussi une bonne journée au bord de l’eau !