Questions sur les tampons et le SCT (Syndrome du choc toxique)

Bien-être
8/01/2021
Distinguez le vrai du faux à l'aide de cette vidéo réalisée avec une gynécologue.


Nous pensons qu'il est essentiel que les femmes aient accès aux données relatives au Syndrome du choc toxique (SCT), qu'elles soient informées sur les signes et les symptômes et qu'elles sachent comment en réduire le risque. Prenez le temps de lire attentivement les informations ci-dessous ou celles disponibles sur la notice contenue à l'intérieur de la boîte de tampons.

Qu'est-ce que le SCT ?

Le syndrome du choc toxique (SCT) est une infection rare mais grave, provoquée par sécrétion d'une toxine (la TSST-1) d' une bactérie, le staphylocoque doré. Cette bactérie est naturellement présente chez 30 à 40%* des hommes, des femmes et des enfants, au niveau du nez, de l'arrière gorge, du rectum, du vagin, mais aussi de la peau. Dans la majorité des cas, elle n'est pas dangereuse, sauf chez certaines personnes qui n'ont pas développé de défenses immunitaires contre la toxine produite par la bactérie.

Le SCT n'est donc pas uniquement lié aux règles, il peut survenir après une blessure, une opération ou même après un traitement affectant le système immunitaire (comme la chimiothérapie ).

Les tampons vont-ils me donner le SCT ?

Pour les rares femmes qui n'ont pas développé de défenses immunitaires contre cette toxine, le SCT peut toutefois être lié aux règles (environ 1 cas de SCT sur 2) et notamment à l'utilisation de tampons super absorbants. Il est en effet important d'utiliser un tampon adapté à votre flux et de ne pas utiliser de tampon en dehors des règles, ce qui pourrait favoriser le développement de cette bactérie et donc la production de TSST-1 pouvant provoquer ce choc toxique. Il reste cependant très rare.

Quels sont les symptômes du SCT ?

Les symptômes du SCT sont très semblables à ceux de la grippe. Si vous commencez à vous sentir malade, retirez immédiatement votre tampon, appelez votre médecin et dites-lui que vous pensez être atteinte du SCT.

Les symptômes du syndrome de choc toxique sont :

  1. Fièvre soudaine (38,9 °C ou plus)
  2. Vomissements
  3. Diarrhée
  4. Éruption cutanée ressemblant à un coup de soleil
  5. Douleurs musculaires
  6. Étourdissements
  7. Évanouissement ou sensation de vouloir s'évanouir en position debout

N'importe qui peut souffrir du SCT ?

Malheureusement, oui. Le SCT peut toucher n'importe qui : autant les hommes que les femmes et les enfants. Dans certains cas, le SCT est causé par des infections émanant de piqûres d'insectes, de brûlures ou d'une intervention chirurgicale. Environ la moitié des cas rapportés sont associés à l'utilisation de tampons.

Le SCT est-il contagieux ?

Non, vous ne pouvez pas l'attraper de quelqu'un d'autre.

Les composants des tampons sont-ils à l'origine du SCT ?

Non, le SCT est une affection rare mais grave. Les dernières données scientifiques à ce sujet attestent que le SCT n'a pas de lien avec les composants actuellement utilisés pour fabriquer les tampons. Indépendamment de la composition des tampons, il est vraiment important que vous connaissiez les signes et les symptômes du SCT et que vous sachiez comment en réduire le risque . Pour en savoir plus, lisez cet article ou consultez la notice de la boîte de tampons.

J'ai lu que les tampons 100 % coton sont associés à un risque plus faible de SCT, voire un risque zéro. Est-ce vrai ?

Non, les toutes dernières données scientifiques disponibles actuellement attestent que l'utilisation des tampons, qu'ils soient fabriqués en rayonne ou en coton, est associée à un faible risque de SCT. Indépendamment du type de tampon que vous utilisez, vous devez être informée des signes et symptômes du SCT. Si lors de l'utilisation d'un tampon, vous notez ces symptômes, retirez le tampon et appelez immédiatement votre médecin.

Qu'en est-il des matières synthétiques présentes dans les tampons ? Augmentent-elles le risque de contracter le SCT ?

Non, pas du tout. Les tests de sécurité de nos tampons et de leurs composants ont été menés par un comité d'experts indépendants, composé de médecins, de scientifiques universitaires et de membres des autorités de sécurité sanitaires. Leurs conclusions confirment que nos tampons et leurs composants peuvent être utilisés en toute sécurité