Joyeuse épilation

Joyeuse épilation

Rasage, cire, épilation ou décoloration ? Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients. Mais, comme disent les Anglais : « The proof of the pudding is in the eating.” C’est seulement en essayant que l’on peut juger. Notre cobaye s’appelle Emilie, une de nos expertes Envie de plus. Semaine après semaine, elle a testé et testé pour obtenir un résultat d’épilation parfait.


La première chose qui m’est venue à l’esprit au moment de me lancer dans cette aventure est, naturellement, le rasage. Le rasoir me semblait la solution la plus facile, la plus rapide et la moins chère. Le résultat semblait – temporairement – impeccable. Le maillot, la zone testée pour l’occasion, a très vite déchanté face à ce classique : des boutons rouges et des poils incarnés sont apparus quelques jours plus tard, rendant ma mission ‘peau lisse’ inutile.

Peut-être la cire allait-elle se révéler être le truc infaillible que je cherchais pour faire disparaître les indésirables ? Les poils sont partis en une fois sans que ma peau ne semble en souffrir outre mesure. Petit inconvénient : les poils doivent avoir une longueur minimale pour obtenir un résultat optimal. Assez en tout cas pour mettre à mal ma patience…

Et pourquoi pas une crème dépilatoire ? J’ai lu sur la notice qu’elle ne brisait pas le poil, mais, comme par miracle, le faisait fondre. Etaler, laisser agir, rincer et c’est fait ! Le résultat ? Les poils disparaissent moins longtemps que lors d’une épilation à la cire, mais plus longtemps que lorsque j’utilise le rasoir. Une bonne note accordée à la crème dépilatoire, du moins jusqu’à ce que des boutons rouges et des taches apparaissent ci-et-là sur ma peau sensible. En plus, l’odeur caractéristique m’a poursuivie pendant des heures. Dommage, mais c’est comme ça…

Cela faisait un bout de temps que l’épilateur électrique avait été remisé dans un coin. La technologie a certainement évolué, mais la douleur ressentie, il y a quinze ans, lors d’un premier essai est un souvenir tenace dans mon esprit. Prenant mon courage à deux mains, j’ai pensé aux jambes de Jennifer Lopez. D’abord, l’épilateur Braun Silk-épil semble beaucoup plus sympa que mon premier modèle. En deux temps trois mouvements, les jambes sont prêtes et je me mets au travail. Les premières secondes, je sens comme un léger picotement, amis celui-ci disparaît grâce au massage vibrant de l’appareil. Il me suffit d’un passage pour obtenir une peau étonnamment lisse. Je suis à des années-lumière de l’horrible scénario d’il y a quelques années. Après l’épilation, j’offre un traitement royal à mes jambes grâce à une crème neutre. Et c’est loin d’être un luxe tant je sens que mes jambes ont gagné en légèreté.

Braun Silk-épil 7
Braun Silk-épil 7
(34)

Élimine même les poils les plus courts, jusqu'à 0,5 mm !

Découvrir maintenant!

Après une semaine, j’ai recommencé l’opération. Comme promis, les plus petits poils de mes jambes ont disparu. J’ai même testé l’appareil sous la douche. Un succès ! En fait, l’association du gel et de l’eau chaude apaise rapidement la sensation de picotement. Un mois et demi plus tard, les poils semblent avoir fait leur réapparition moins vite et en moins grand nombre. Je n’y aurais jamais cru, mais je suis devenu fan !

Où puis-je recommander cette page Facebook ?

Vous avez envie, vous aussi, de jambes super lisses ? Participez à notre concours et tentez votre chance de remporter un Braun Silk-épil Dual Epilator.

Emilie

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.

Perfect epileren… hoe doe je dat?
Nettoyer