Individualisme minimal : du plus dépouillé au plus extrême

Individualisme minimal : du plus dépouillé au plus extrême

Plusieurs extrêmes en un seul défilé apportent de l’exaltation, mais aussi de la fraîcheur et de l’élégance.


« Observer plusieurs extrêmes en un seul défilé, le maquillage se faisant sans effort sur certains modèles et requérant une technique plus élaborée sur d’autres (ce que j’appelle le ‘zéro à cent’), apporte de l’exaltation, mais aussi de la fraîcheur et de l’élégance », déclare Pat en décrivant cette forte affirmation visuelle comme un ‘choc de deux cultures’. Comme on l’a vu chez Givenchy, Louis Vuitton, Dior, Y-3, Lanvin et Anna Sui, cet écart par rapport à l’uniformité s’inscrit bien dans la thématique de l’individualisme et de l’indépendance chère à tant de stylistes.

Chez Givenchy, le visage de certains modèles était orné de cristaux élaborés, chaque sequin étant fixé minutieusement un par un pour créer un effet de masque de ‘guerrière’. Le contraste avec d’autres modèles au visage très naturel était saisissant, ces deux looks très distincts résumant parfaitement la vision du styliste Riccardo Tisci : la rencontre de l’Afrique et du Japon.

Pour d’autres défilés, on a pu voir plus de deux looks en même temps sur le même catwalk. « Chez Dior, il y avait trois extrêmes », explique Pat. « Certains de leurs modèles avaient du doré sur les sourcils et les paupières, d’autres en avaient uniquement sur les sourcils ou d’autres encore uniquement sur les paupières. »

Registration

Devenez membre d’Envie de plus et profitez d’offres exclusives !

Devenez membre

Parfois, un seul et même visage passait de la nudité à l’extrême. « Chez Louis Vuitton, le contraste était présent sur chaque visage », dit Pat. « Ce qui était extrême, c’était la juxtaposition d’une peau tout à fait nue avec d’épaisses lignes noires qui traversaient les sourcils. » Ces deux extrêmes sur un même visage se retrouvaient aussi chez Y-3 où des sourcils bien dessinés et un maquillage personnalisé à base de mauve et d’orange vif, étaient accentués par une ligne d’eyeliner vert le long des cils inférieurs.

ASTUCE : Chez Anna Sui, les yeux des mannequins étaient personnalisés dans des nuances fumées de rose et de bleu, appliquées de façon picturale. Atténuer le teint tout en accentuant les yeux de façon théâtrale convient étonnamment à la plupart des femmes, surtout lorsqu’on veille à harmoniser le teint à la couleur de l’ombre à paupières. « Des tons de terre bleus font ressortir les nuances profondes des yeux verts et noisette », suggère Pat, « tandis que les tons rose fumé et les nuances plus neutres apportent vraiment du dynamisme aux yeux bleus. »

Veuillez confirmer vos informations personnelles.

Veuillez compléter les informations ci-dessous afin de finaliser votre demande.

Aimez, partagez et donnez votre avis sur ce que vous appréciez et appréciez moins via Envie de plus